Le SESG

Le Syndicat des employé-e-s du Solliciteur général (SESG) regroupe les employé-e-s de la fonction publique du système juridique fédéral partout au Canada.

Bien que le gouvernement du Canada soit l'employeur commun, nos quelque 15 000 membres travaillent dans divers ministères et organismes qui relèvent de la compétence du ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile Canada et du ministre de la Justice et procureur général du Canada; notamment:

  • Bureau du commissaire à la magistrature fédérale
  • Commissaire aux élections fédérales
  • Commissariat à l'information du Canada
  • Commissariat à la protection de la vie privée du Canada
  • Commission canadienne des droits de la personne
  • Commission civile de l'examen et le traitement des plaintes contre la Gendarmerie Royale du Canada
  • Commission des libérations conditionnelles du Canada
  • Cour Suprême du Canada
  • Gendarmerie royale du Canada
  • Justice Canada (Ministère de la)
  • Sécurité publique Canada
  • Service administratif des tribunaux judiciaires
  • Service canadien d’appui aux tribunaux administratifs
  • Service canadien du renseignement de sécurité
  • Service correctionnel du Canada
  • Service des poursuites pénales du Canada
  • Tribunal canadien des droits de la personne

Le SESG constitue un moyen pour nos membres d'aborder des questions, des problèmes et des conditions de travail communs depuis une position de solidarité et de force. Unis dans un seul syndicat, les membres du SESG ont l'avantage de services et de ressources supérieurs, sans sacrifier leur identité professionnelle. Il n'y a pas de membres de deuxième classe au SESG. Tous sont respectés. Tous sont appréciés.

Le plus grand nombre de membres du SESG travaillent pour le compte du SCC dans des pénitenciers à sécurité minimum, moyenne et maximum, et dans les bureaux des libérations conditionnelles au Canada. Les employés de la fonction publique à la GRC constituent le deuxième groupe en importance de membres du SESG.

Les membres du SESG sont regroupés en quelque 140 sections locales et sous-sections locales au Canada. Ces sections locales et sous-sections locales partagent des caractéristiques sur le plan de l'employeur et de la géographie.

Nos membres font aussi partie d'une grande variété de groupes de classification de la fonction publique fédérale, à savoir :

  • Services administratifs (AS)
  • Commis aux écritures et aux règlements (CR)
  • Traitement des données (DA)
  • Dessins et illustration (DD)
  • Enseignement (ED)
  • Soutien technologique et scientifique (EG)
  • Manoeuvres et hommes de métier (GLT)
  • Services divers (GS)
  • Techniciens divers (GT)
  • Chauffage, force motrice et opération de machines fixes (HP)
  • Services hospitaliers (HS)
  • Services d'information (IS)
  • Bibliothéconomie (LS)
  • Mécanographie (OE)
  • Services d'imprimerie (PR)
  • Administration des programmes (PM)
  • Secrétariat, sténographie et dactylographie (ST)
  • Inspection technique (TI)
  • Programmes de bien-être social (WP)

Étant donné que les classifications de la fonction publique sont généralement communes dans tous les ministères, le SESG est aussi un élément de l'Alliance de la Fonction publique du Canada. L' AFPC est l'agent négociateur-cadre des membres du SESG et de la plupart des autres employés du gouvernement fédéral.

Ensemble, le SESG et l'AFPC sont en mesure d'offrir un niveau beaucoup plus élevé de service, d'expertise technique et d'appui financier que si nos membres étaient répartis en syndicats ou en agents négociateurs plus petits. Ce facteur est admis depuis longtemps. Des organisations semblables au SESG existaient pour unir les employés du système juridique, des dizaines d'années avant que les employés du gouvernement fédéral acquièrent la première fois le droit à un « vrai syndicat » et la libre négociation collective au milieu des années 1960.

En fait, le SESG a été formé par la fusion de deux associations d'employés qui avaient vu les avantages de s'unir dans un syndicat plus vaste. En novembre 1966, l'Association des employés du ministère de la Justice du Canada et l'Association du Service civil du Canada ont fusionné dans un seul syndicat fort et unis – le SESG!